Menu de navigation

Technologies de l'information et de la communication

.

Vue au travers de cette nouvelle grille, notre situation est ici plus difficile à établir de façon univoque. Le début de notre démarche de recherche, porté par notre question de départ très générale: "Qu'est-ce qu'une salle des marchés" nous classe dans une démarche descriptive. Le phénomène le plus caractéristique des TIC est le brouillage des frontières entre télécommunications, informatique et audiovisuel/ multimédias.

Enquête nationale assurance vie - Rendements servis aux assurés: Décembre Noël high-tech, les bons choix Simulateur des frais de mise en location imputables au locataire Feuille de route économie circulaire A la recherche de bonnes affaires pour Noël?

Attention au piège des abonnements cachés sur Internet! Pratiques relevées sur le marché des taxis à Avignon Autoroutes: Projet de loi logement: Que se passe-t-il sur le marché du beurre?

Nutri-score, un logo pour mieux vous informer Locataires: Chauffage urbain dans les logements: Guide des achats en ligne Halloween - Toujours autant de bonbons fourrés aux nanoparticules! Nouveau numéro de 60 millions: Le Mois européen de la cybersécurité Agriculture et prix des produits alimentaires: Nouvel outil pour estimer sa consommation de gaz naturel sur energie-info. Achats de Noël sur un site étranger: Comment éviter les intoxications au monoxyde de carbone en hiver? Durée de disponibilté des pièces détachées en petit et gros électroménager Expulsion: Les associations de défense des consommateurs à la Foire Internationale de Marseille Réclamations: Conseils citoyens en région PACA: Non à la fin du logement social pour tous Arnaques financières en ligne: Ponctualité des avions, trains et RER: Dimanche 5 juin Fête du vélo à Marseille Contrats de déménagement, garde-meubles et stockage en libre-service: A Fréjus, le 14 mai, aussi Combien coûte une carte grise?

Un simulateur en ligne sur Service-public. Fin de la trêve hivernale -Expulsions locatives: Contrôles effectués sur les filets de poisson Démarchage téléphonique: Exposition à la MIT: Retour à 3 opérateurs de téléphonie et risque de hausse des prix Hébergements touristiques: SOS Informatique Loyers impayés: Solde de points de permis Etiquetage nutritionnel des aliments: Cueillette et consommation de champignons: Des détecteurs de fumée dangereux Circulation motorisée dans les espaces naturels: Le point sur le haut débit dans notre région Versement des pensions de retraite dès le premier mois.

Marche arrière sur la question des ondes en France Données traitées par les sites de rencontre: Lutter contre le vol de vélos Crème solaire: Que faire de mes déchets? Quels sont les avantages liés aux services à la personne? Le guide du consommateur partageur Familles de France vous informe sur la nouvelle règlementation routière Alimentation: Non à un retour à 3 opérateurs Un guide pratique sur le changement climatique Il faut secouer la chaîne!!!!

Les associations de consommateurs et SAV. Flights Prêt à taux zéro PTZ: Transfert de dossier Le bio en progrès, mais menacé! Feuilletez le nouveau Le service public de chemin de fer en danger!

SNCF, un rapport qui pollue le transport! Relations avec les banques et les assurances Location de voiture en ligne: La protection du consommateur est toujours en berne Quels indicateurs pour évaluer la situation du pays? Des usagers en eau trouble? Retrouvez nous du 11 au 22 mai Aurevoir à la TVA réduite sur les livres électroniques la France condamnée pour ne pas avoir relogé une famille Le Pouvoir de Consommer Autrement Cigarettes électroniques et e-liquides: Droit au logement pour tous: Manifestation Une adresse pour les consommateurs de deux pays Le pouvoir de consommer autrement Le Tiers Payant Téléchargement, streaming et "peer to peer" Pièces détachées: Entretenir sa maison au naturel DAAF et assurance: Assurance retraite Détecteurs de fumée: A désavoue la France sur la dangerosité du bisphénol A Permis de conduire: Le prix définitif à payer doit être indiqué Les litiges transfrontaliers des voyageurs européens Inauguration à la CSF Les intoxications au monoxyde de carbone Se chauffer sans gaspiller: Conseil paritaire de la publicité: Mieux maîtriser la publication de photos Trève hivernale Utiliser son mobile en Europe coûte moins cher!

Un projet de loi santé qui laisse sur sa faim La SNCF prend des libertés avec son calendrier tarifaire 3e trimestre Médicaments génériques Autoroutes: Comment savoir si une pratique commerciale précise est déloyale Que faire quand le ciel nous tombe sur la tête?

Le prix dépend de la concurrence locale Enquête "Quels produits et services pour demain? Séniors, quels produits et services pour demain? Des annonces gouvernementales très encourageantes Autoroutes: La CLCV assigne en justice! Réglementation des soldes Réforme des soldes Bénéfices-risques de la cigarette électronique ou e-cigarette, étendus en population générale Moins de taxis à Paris en que dans les années 30 Une réforme est nécessaire Comment effacer des informations me concernant sur un moteur de recherche?

Bilan du traitement en des réclamations des usagers des services postaux. Accès aux documents administratifs: Les professionnels doivent prendre leurs responsabilités et respecter le jeu de la concurrence Le Parlement européen veut renforcer la protection des voyageurs qui achètent des séjours de vacances "à forfait" Stratégie nationale de transition écologique: Consultation publique du 20 mars au 20 avril Fin de la trêve hivernale: Des coups de couteau dans le contrat Union européenne: La France épinglée pour ses contrôles sanitaires: Mise en garde de la Banque de France Les dates limites de consommation: Les annuaires du web à éviter Médicaments: La CLCV qui dénonce un manque de transparence et de démocratie suspend sa participation!

Bien choisir un organisme de soutien scolaire Communiqué de presse du Conseil Constitutionnel: Loi relative à la consommation Traitement des charpentes Cartes bancaires et paiement à distance: Le consommateur face au commerce de ses données personnelles BioNutriNet: Actualités Hiver Buldair: La réforme plutôt que la ponction de Bercy Contrats de soutien scolaire: Tarification incitative des déchets: Les boissons énergisantes A Istres, la clcv est très implantée!

Sécurité des casques de moto, de ski et de vélo: Les associations de consommateurs à la Foire de Marseille Droits des consommateurs: Les premières étaient notamment des anciens opérateurs devenus responsables de salle ou ayant choisi un métier connexe. Les deuxièmes étaient par exemple des informaticiens, consultants, contrôleurs de gestion, stagiaires, inspecteurs de la SFA De ce fait nous avons développé deux nouveaux guides d'entretien. D'une certaine façon nous cherchions par cette approche à cerner notre objet d'étude plutôt qu'à nous y intégrer comme précédemment.

Comment entrer en contact avec ces sources d'information? Le milieu de la finance présente une trame tissée entre des personnes fortement mobiles, mais entretenant de multiples relations. C'est sur ce réseau que nous avons choisi de nous appuyer. Cette option est d'ailleurs devenue partie intégrante des entretiens que nous menions: Notre démarche est donc très différente de celle des approches quantitatives, qui requièrent une procédure strictement codifiée dans le choix des entretiens, un échantillonnage.

Elle permet par contre de rencontrer des interlocuteurs plus disponibles et particulièrement compétents, l'un de leur critères de sélection étant 'la réputation'. Le monde cambiste associatif, par le truchement de l'association cambiste internationale est devenu un vecteur privilégié de notre progression.

Pour les raisons de confidentialité que nous avons mentionnées, il ne nous est pas possible d'expliciter complètement ce diagramme. Sa structure est par contre très représentative de notre démarche. La première campagne d'entretiens que nous avons menée à Hong Kong était marquée par la pauvreté de notre réseau relationnel de départ. Nous avions une recommandation pour le correspondant d'une grande agence de presse et la liste des membres du bureau Forex Club local.

À l'université de Hong Kong, un entretien avec un professeur s'est révélé infructueux, la personne recommandée étant en vacances. Mais en dépit de la brièveté de notre séjour sur place, nous avons rapidement pu obtenir d'autres contacts: Il nous a communiqué l'annuaire local de son association et nous a aidé à choisir des interlocuteurs dans divers types de salles.

Enfin, il nous a autorisé à nous recommander de lui auprès de certaines personnes. Nous avons de la sorte, et grâce à la gratuité des communications téléphoniques locales, pu collecter des données en un temps très réduit.

La distribution des contacts 'en corolle', en sus de la richesse des contacts du Forex Club, est due à la diffusion par fax du questionnaire que nous avions élaboré à l'époque. À Paris , les plus fructueux de nos contacts, avec ou sans recommandation nous ont été donnés par une seule personne connaissant en profondeur notre domaine.

Vu l'absence de contrainte de temps nos entretiens pouvaient être librement planifiés. Certains ont été répétés pour approfondissement. Nos interlocuteurs étaient, soit des personnes que nous connaissions personnellement en tant que 'collègues', soit des personnes-ressources retenues pour leur réputation. Nos réseaux étant constitués à notre arrivée à Londres, et en dépit des délais réduits et du peu de disponibilité, voire de la méfiance de nos interlocuteurs, nos entretiens ont été ciblés et fructueux.

Au regard des contacts restant à exploiter ou à approfondir et surtout de l'intérêt que présente la place de Londres, nous y sommes retournés quelques mois plus tard. Celles-ci sont parfois nombreuses, en particulier à Hong Kong. La brièveté de notre séjour en est un motif, mais non le seul, il faut compter avec la faiblesse de nos relations à l'époque.

Notre taux de réussite s'est grandement amélioré par la suite. La nature des entretiens conduits a également évolué, la qualité de nos contacts autorisant des entretiens plus approfondis. Conduite des entretiens et validation. Au total trente quatre heures d'entretiens avec une trentaine d'interlocuteurs ont donné lieu à formalisation, la plupart dans des conditions favorables du point de vue de leur atmosphère ouverte et franche, des conditions de leur réalisation temps disponible et de la qualité de nos interlocuteurs.

Il n'y a pas eu à proprement parler de solution de continuité avec notre phase d'observation participante. À cause de leur recouvrement d'abord, et ensuite parce que l'éventail des types d'entretiens s'est révélé assez large. Depuis les notes prises durant nos journées d'observation dans la salle des marchés de la CNCA jusqu'aux entretiens les plus approfondis, en passant par des visites 'rapides' en salle. Tous ces matériaux ont été regroupés dans le 'fichier de dépouillement' verrouillé par un mot de passe auquel nous avons fait précédemment référence.

Certains ont donné lieu à de nouveaux rendez-vous ou suggéré des points à éclaircir. À l'inverse, d'autres entretiens se sont révélés pauvres en informations nouvelles. Malgré les problèmes de confidentialité, la plupart de nos entretiens ont été enregistrés. Vingt-trois cassettes ont été réécoutées et leurs informations extraites.

Les données concernant chaque thème abordé ont été regroupées sous en sous-chapitres à l'intérieur de chaque entretien. Réécouter nos premiers entretiens nous a également permis d'améliorer ceux qui leurs succédèrent. Étant donné le temps de dépouillement considérable, ainsi que notre sentiment que les données collectées devenaient redondantes, nous avons opté dans les derniers temps de notre recherche pour un dépouillement 'direct' sur la base de nos notes.

La formalisation du contenu de nos entretiens donnait simultanément lieu à une validation des informations. La souplesse de la collecte par entretien ne doit en effet laisser croire ni à la spontanéité du témoin, ni à la neutralité du chercheur. Il faut au contraire analyser le statut de l'entretien et la relation qui lie l'interviewé et l'enquêteur.

Dans notre formalisation des informations obtenues en entretien, nous avons notamment tenu compte des facteurs suivants:. L'influence du cadre de l'entretien bureau fermé, salle des marchés, restaurant.. Les phénomènes intervenant dans le cours de l'échange interruptions ,.. L'établissement ou non de la confiance ou d'une relation spécifique lors de l'entretien étions-nous perçu comme une recrue potentielle, comme une personne neutre..?

Parmi les entretiens menés avec des opérateurs, une minorité significative a révélé certaines des restrictions de l'approche semi-directive: Ils répondaient par 'jets', de façon extrêmement brève, puis examinaient notre réaction et attendaient la question suivante. Face à cette situation déstabilisante et à l'échec des relances ouvertes, nous avons adopté une position tout à fait différente. En élevant des objections, en allant parfois jusqu'à être polémique nous avons cherché à montrer que nous n'étions 'pas dupe' de certaines réponses.

Ces interviews du "tac au tac", justifient a posteriori notre pratique préalable du milieu sans laquelle nous aurions été purement et simplement rejetés. À ce titre, et bien que ce type d'entretien ne soit pas conforme au cadre exploratoire que nous nous sommes fixé et outre leur coté stimulant, ces interviews nous ont ouvert l'accès à d'autres témoins, validant notre compréhension du milieu. De fait, le problème que nous décrivons est analogue à ceux que nous avons rencontré comme ingénieur informaticien: Une réactivité vive et rapide, mais qui exclut la formalisation des besoins avant qu'ils n'apparaissent.

De surcroît, ces expériences constituent l'occasion de réfléchir sur l'articulation des phases du protocole de collecte de données que nous avons mené et l'intérêt qu'elle présente. En quoi contribuent-elles à lui conférer une nature synergique, cumulative? Comment poser un bilan de notre protocole d'investigation? Doit-il s'exprimer comme une succession de phases ayant chacune un objectif et une durée délimitée?

En d'autres termes y-a-t'il solution de continuité entre ces phases? Nous pensons avoir démontré que ce n'est pas le cas et que la démarche d'investigation que nous l'avons mise en oeuvre ne peut être perçue qu'en tant que système. Nous reviendrons tout d'abord sur la combinaison de méthodes telle qu'elle est abordée à travers le concept de triangulation, puis nous tenterons d'appréhender de manière plus approfondie la démarche d'étude de 'situations de gestion dans leur contexte réel' que nous avons conduite.

À l'origine, l'idée de combiner différentes méthodes d'investigation en sciences sociales pour mieux cerner, " trianguler ", un phénomène remonte à Campbell et Fiske. Ceux-ci estiment qu'il est souhaitable d'utiliser plusieurs méthodes de collecte " pour s'assurer que la variance provient du phénomène étudié et non de la méthode ".

Défini de façon générale comme " la combinaison de méthodologies dans l'étude d'un même phénomène ", le terme de triangulation est emprunté à l'arpentage qui utilise plusieurs point de référence pour déterminer la position exacte d'un objet. Pour Jick, il existe un continuum des démarches de triangulation qui se révèlent adaptées à des objets d'étude plus ou moins complexes:. Il est possible, selon l'objet d'étude que l'on se donne, de combiner les démarches d'investigation de façon plus ou moins sophistiquée:.

La plus simple consiste dans la construction d'échelles quantitatives à partir d'une étude exploratoire qualitative ou à l'inverse dans l'utilisation d'observations de terrain pour conforter des données statistiques.

Smith remarque que ce type de "triangulation primitive" se rapproche plus souvent d'une succession de méthodes que d'une réelle combinaison de celles-ci. Une deuxième forme de triangulation est citée par Denzin, elle consiste à recouper les informations issues de sources différentes ou de méthodes indépendantes. Nous pouvons également nous référer à Glaser et Strauss qui, lorsqu'ils proposent d'utiliser " la méthode comparative continue ", visent renforcer la validité des résultats par comparaison de groupes multiples.

Pour cela, ils mettent en oeuvre à la fois l'analyse de documents, l'observation directe et l'observation participante. Mais, d'après Jick, pour arriver à produire une " interprétation holistique " d'une situation complexe, il faut mettre en oeuvre une réelle union de démarches.

Les faiblesses de chacune étant compensées par les forces des autres. Dans le cadre des case studies , Yin n'hésite pas à associer différentes sources pour permettre au chercheur d'appréhender une plus vaste étendue de problèmes. Cette sensibilité aux multiples foyers de données permet d'entretenir une meilleure proximité à la situation, de ressentir " dans ses os " la pertinence de l'analyse.

Quelles sont les démarches auxquelles nous avons fait appel? Elles sont au nombre de trois. Mode de collecte Obstacles Avantages Types d'informations Analyse documentaire:. Incitation spontanée à répondre politesse, accueil, désir de communiquer on se rapproche de l'expérimentation dans la mesure où l'on choisit les sujets abordés flexibilité Opinions exprimées sur:.

Notre démarche relève donc bien d'une triangulation dans la mesure où nous faisons appel à des méthodes d'investigation variées. Mais où nous situons nous alors dans l'échelle de Jick? S'il s'agit bien pour nous d'associer les points forts de chaque méthode, nous ne pouvons nous situer dans la démarche de type regroupant des méthodes indépendantes dans un but de validation. En effet, notre objectif s'apparente plus à une étude de définition qu'à la simple validation d'hypothèses et les méthodes que nous mettons en oeuvre ne peuvent en aucune manière être considérées comme indépendantes.

C'est au contraire leur combinaison qui est au centre de notre démarche. Sommes-nous pour autant dans une situation de triangulation holistique? Oui dans la mesure où c'est de cette synergie des situations de recherche que nous espérons tirer des résultats originaux. Mais le concept de triangulation ne prend pas en compte d'autres éléments essentiels du protocole d'étude des salles des marchés que nous avons mis en oeuvre. Il nous faut pour cela revenir sur les deux principes fondamentaux de notre démarche de recherche d'informations que nous avons établis au début de ce chapitre: Comme nous l'avions spécifié en mettant en avant la vocation exploratoire de notre étude , notre recherche ne peut, par son objet même se conduire de façon prévue et linéaire.

Plus qu'un système de démarches d'investigation, "les hypothèses et mêmes les questions sont susceptibles d'évoluer constamment au fur et à mesure de la recherche. En retour, le travail empirique se verra régulièrement réorienté en fonction des approfondissements successifs du cadre théorique". La construction théorique et l'étude empirique ne se situent plus dans un ordre séquentiel.

Mais elle pose au chercheur une série de problème spécifiques. Dans sa réflexion sur le sujet Burgess souligne les difficultés rencontrées par le chercheur. Une remise en question permanente: Le problème des périodes, des endroits, des comportements à adopter et des personnes à étudier n'est jamais définitivement résolu.

Il faut donc se remettre souvent en question quand au type de données à observer et à retenir. L'exercice de l'appréciation 'instantanée' du chercheur est répété. Il faut souvent renégocier l'entrée sur le terrain. Se présenter soi-même, présenter son étude et les garanties de confidentialité des témoignages ou des informations enregistrées par inadvertance.

De plus, il ne suffit pas de déterminer et de mettre en oeuvre les méthodes appropriées en fonction des contraintes du terrain, mais il faut également relativiser ces méthodes les unes par rapport aux autres.

On se ramène là au problème de la triangulation. On peut l'exprimer en localisant la situation du chercheur sur 2 axes:. À chaque étape et dans chacune des positions qu'il doit adopter se posent des problèmes spécifiques:.

La phase exploratoire ressemble au journalisme d'investigation. La position est celle d'un étranger au terrain. Il s'agit de savoir de quoi il retourne, de comprendre les expressions utilisées. Le problème essentiel est celui de l'entrée sur le terrain. En observation participante, l'entrée sur le terrain est un donné. Le risque est au contraire d'être dévoré par les demandes venant de l'organisation, surtout en salle des marchés où il est difficile d'être à moitié engagé.

Le problème est celui du double statut de chercheur et d'acteur et des risques "d'indigénisation" afférents. C'est alors dans l'interaction qu'il faut reconstituer une distance. Lors des entretiens, le problème de l'accès au terrain se pose à nouveau. C'est de cette situation d'échange que dépend la qualité des témoignages recueillis. Il y a donc évolution de la posture de recherche au fur et à mesure de la démarche.

En fait, il n'y a pas une mais des postures successives et très différentes les unes des autres. Au delà de la triangulation des méthodes d'investigation, il y a également triangulation des postures. Celles-ci sont appelées à compléter dans un mouvement de construction et de mise en cohérence des possibilités ouvertes, des contraintes personnelles du chercheur et des exigences de l'étude.

À l'issue du retour que nous venons de faire sur notre protocole de recherche, il nous faut exprimer quelques remarques:. Au-delà de toute théorisation, notre démarche d'investigation nous parait relever d'un certain pragmatisme. Il nous semble que les phases s'en sont 'naturellement' enchainées en fonction des opportunités à ce titre, l'évolution des questions et des démarches d'investigation est bien le produit d'une 'construction'.

Celle-ci s'est opérée à la fois dans le sens ou la théorie éclaire la pratique mais aussi, à l'inverse, en ce que c'est le terrain qui éclaire et produit les concepts.

Par là nous avons plus eu l'impression de suivre un 'fil d'Ariane' que d'appliquer un plan de recherche prédéterminé. De par la complexité, voire l'hermétisme de notre terrain d'étude nous avons consacré une grande partie de notre temps à le comprendre et à y pénétrer.

Notre implication personnelle dans l'activité des salles des marchés est la 'pierre de touche' de cette exigence. L'adoption d'une posture de recherche n'est pas un choix instantané, mais un construit. Dans la relation qui s'établit avec l'interviewé, la neutralité est illusoire.

On se trouve dans une situation d'échange. Y jouent le présent, le passé, mais surtout le futur, celui des intentions que l'on entretient.

La décision que nous avions prise de nous orienter vers la recherche et de ne pas avoir d'activité à l'avenir en tant que 'professionnel de la finance' a donc pesé fortement sur la nature de notre prise de distance. Enfin, comme nous l'avons affirmé dans le chapitre précédent, il y a analogie entre le concept de posture et celui d'hypothèse. De même que l'on valide des résultats de recherche à l'intérieur du cadre des hypothèses, on les valide à l'intérieur de la posture adoptée. Association Cambiste Internationale, revised edition, march Prolégoménes à toute recherche in situ ", économies et sociétés, sciences de gestion, série S.

La définition des TIC reste particulièrement floue: Les technologies de l'information et de la communication sont des outils de support au traitement de l'information et à la communication, le traitement de l'information et la communication de l'information restant l'objectif, et la technologie, le moyen.

Le dictionnaire Larousse définit les technologies de l'information et de la communication comme étant un " ensemble des techniques et des équipements informatiques permettant de communiquer à distance par voie électronique câble, téléphone, Internet, etc. Mais cette définition se limite à la convergence de l'informatique et des télécommunications en vue de communiquer et ne tient pas compte de l'impact de la convergence numérique dans les multimédias et l'audiovisuel.

Cette définition est beaucoup plus complète que la précédente en tenant compte de la convergence numérique dans son ensemble. Elle reflète davantage le point de vue des institutions internationales qui considèrent les technologies de l'information et de la communication comme étant l'intégration des techniques des télécommunications, de l'informatique, des multimédias et de l'audiovisuel [ 9 ].

La diffusion rapide des accès à l'Internet à haut débit a permis une explosion des usages des services audiovisuels qui prennent une importance accrue dans le concept des TIC, non seulement au niveau de la communication, mais aussi au niveau de la gestion des informations et des connaissances et au niveau de leur diffusion. Cette extension du concept des TIC est à l'origine de nombreux débats en raison de l'importance de son impact sur la société.

Selon une convention internationale fixée par l' OCDE , les technologies de l'information et de la communication TIC englobent les secteurs économiques suivants [ 10 ]:. L'avènement de l'Internet et principalement du Web comme média de masse et le succès des blogs , des réseaux sociaux , des wikis ou des technologies Peer to Peer confèrent aux TIC une dimension sociétale.

De nombreux internautes, quant à eux, considèrent l'Internet comme une technologie de la relation TR: Joël de Rosnay a repris cette expression dans La révolte du pronétariat: Le concept de technologies de l'information et de la communication est à rapprocher de celui de société de l'information en raison de leur impact sur le fonctionnement de la société.

Mais les définitions fournies [ 11 ] sont généralement floues ou équivalentes à celles des TIC. Parfois il s'agit de distinguer les technologies basées sur l'Internet par opposition aux télécommunications traditionnelles. Parfois, il s'agit de distinguer les plateformes du web 2. Le sigle NTIC est source de confusion car il ne fait l'objet d'aucune définition officielle par les institutions internationales responsables de ce domaine alors que le terme de TIC ou ICT en anglais y est défini comme étant l'intégration des technologies des télécommunications, de l'informatique et des multimédias [ 13 ].

L'utilisation des moteurs de recherche montre que le sigle NICT , traduction de NTIC en anglais, est très rarement utilisé en dehors de la traduction de documents d'origine francophone et qu'il est plutôt fait mention de l'évolution rapide de ce domaine en permanence.

Cela montre qu'il n'est pas utile d'établir des catégories rigides pour distinguer ce qui est nouveau de ce qui ne l'est pas. Cette distinction n'est pas sans poser des problèmes aux autorités chargées de la réglementation et de la régulation du fait de la convergence des technologies des télécommunications et de l' Internet [ 15 ]. Cette convergence permet un usage croissant de la diffusion de la télévision et de la radio par Internet grâce aux technologies à haut débit [ 16 ].

On entend par communications électroniques les émissions, transmissions ou réceptions de signes, de signaux, d'écrits, d'images ou de sons, par voie électromagnétique [ 17 ]. À noter que dans le document cité en référence, les termes de TIC ou Technologies de l'Information et de la Communication ne sont pas mentionnés. Les sigles anglais correspondant sont IT , pour information technology et ICT pour information communication technology , le sigle NICT , pour new information and communication technology étant beaucoup plus rarement utilisé [ 18 ].

Dans le système éducatif français , on évoque plutôt les technologies usuelles de l'information et de la communication TUIC et les technologies de l'information et de la communication pour l'enseignement TICE. Les TIC jouent un rôle majeur dans la compétitivité des entreprises et dans l'efficacité des administrations et des services publics santé, éducation, sécurité.

Les TIC sont devenus également un enjeu crucial pour la production et la diffusion des biens culturels. Un rapport des Nations unies insiste sur l'impact de la convergence des TIC: Par exemple France Telecom est devenue également un distributeur de chaînes de télévision et de musique. Dans les années et 90, les réseaux étaient spécialisés par domaine et il fallait différents systèmes de transmission et parfois différentes infrastructures pour la téléphonie, la transmission de données entre ordinateurs, la radio et la télévision.

Maintenant les réseaux en technologie IP à haut débit sont communs pour toutes les formes de service et les octets de la téléphonie sont acheminés par les mêmes routeurs sur les mêmes artères que les octets des consultations des sites Internet, des transferts de fichiers, du streaming de vidéos ou du courrier électronique [ 26 ] , [ 27 ].

Dans les années , un ordinateur servait essentiellement au traitement de texte et au calcul avec un tableur. Puis dans les années il a servi aussi au courrier électronique et aux présentations par diapositives. Un ordinateur était donc clairement un équipement informatique. La convergence numérique est particulièrement illustrée par les nouveaux terminaux téléphoniques appelés smartphones. Ils contiennent plus de capacité en mémoire et de puissance de calcul que les ordinateurs personnels des années et même Ils permettent de prendre des photos et des vidéos avec des performances équivalentes à de bons appareils de photos ou caméscopes des années Ils sont utilisés comme des baladeurs pour écouter de la musique enregistrée ou voir des images ou des vidéos enregistrées.

Apple développe aussi sa propre suite bureautique iWork, en concurrence directe avec Microsoft Office. Les services de l'information et de la communication sont regroupés en différentes catégories dont les plus connues sont:. Selon un rapport Votre cloud est-il Net? En , en France, une charte a engagé les opérateurs développer le réseau tout en économisant l'électricité, et améliorer la récupération et le recyclage des matériels informatiques [ 40 ].

De à , les unités centrales desktop vendues ont légèrement diminué leur consommation d'énergie, de même que les écrans, alors que la consommation des portables augmentaient légèrement [ 41 ].

Parfois, il s'agit de distinguer les plateformes du web 2.

Closed On:

Dimanche 5 juin Budget de la sécurité sociale

Copyright © 2015 mypictgallery.tk

Powered By http://mypictgallery.tk/